Le ministère des Armées lance la réalisation des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de 3e génération

Mis en avant

Un peu plus de cinq ans après le début des études préliminaires, la ministre des Armées, Florence Parly, conformément aux orientations données par le président Macron, a lancé la réalisation des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de 3e génération [SNLE 3G], avec un premier marché qui, devant être prochainement notifié, portera sur les études de développement [jusqu’à la fin 2025] ainsi que la réalisation des premiers éléments de la coque et de la chaufferie du premier des quatre navire.

Dans le détail, le programme SNLE 3G est conduit sous la maîtrise d’ouvrage de la Direction générale de l’armement [DGA], en collaboration avec la Direction des applications militaires [DAM] du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives [CEA] pour la propulsion nucléaire. La maitrise d’œuvre a été confiée, sans surprise, à Naval Group ainsi qu’à TechnicAtome pour la conception et la réalisation des chaufferies nucléaires.

Continuer la lecture