Plongée : le numéro du mois d’octobre est disponible

Mis en avant

Numéro réservant une très grande part au congrès national de l’AGASM à Epinal, vous pourrez y lire le rapport d’activité 2021/2022, le programme des futurs congrès (attention, pour nous, EMERAUDE, rendez-vous en 2027), un extrait du discours d’Alfost…

Bonne lecture à tous

Avec un petit bonus : les photos du congrès sont disponibles sur le site AGASM national: Les congrès nationaux – AGASM-Sous-marins sous-marin

Plongée dans le carénage du sous-marin Espadon

Mis en avant

Le sous-marin Espadon dans l’avant-port de Saint-Nazaire en 1982
Crédit(s) : Photographe et collection Bernard Prézelin. Cliché Saint-Nazaire Agglomération Tourisme – Écomusée

En 2021, le sous-marin Espadon a fait l’objet d’un carénage partiel. Plongez dans cette impressionnante opération, du décapage de la coque à sa peinture, comme si vous y étiez !

Lire la suite

Éléments fournis par Saint-Nazaire Agglomération Tourisme – Écomusée

HISTORIQUE DE LA NAVIGATION SOUS-MARINE en 1917 “Extrait”

Mis en avant

Le Plairial

Par une tendance très naturelle de l’esprit, on a souvent rapproché, ces derniers temps, la
navigation sous-marine de l’aviation : l’une et l’autre, en effet, ont permis à l’homme d’explorer des domaines qui lui ont été interdits complètement pendant des siècles et qui semblaient devoir être éternellement réservés, l’un aux poissons et l’autre à la gent ailée. Les progrès de la science, et plus particulièrement de l’industrie, qui n’est que de la science appliquée, ont bouleversé ces prévisions, et ce qui était considéré, depuis la malheureuse tentative d’Icare, comme l’exemple le plus caractérisé de l’utopie, est devenu en ces dernières années une réalité, souvent même une cruelle réalité.

Lire la suite …

Merci à notre ami Henri Delcambre d’avoir partagé cet article avec nous .

Plongée : les numéros 579 et 580 sont en ligne

Bonjour à tous

les numéros 579 “Novembre” et 580 “Décembre” sont en ligne. Vous pouvez les retrouver respectivement ici et ici

à l’heure où j’écris cet article, le Rubis tire sa révérence après 39 ans de bons et loyaux services! j’ai une pensée particulière pour ceux qui ont servi à bord de ce premier de série

Bonne lecture à tous